Découvrir les modèles
Découvrir les modèles

Basket recyclée / recyclable

Composition

Basket recyclée / recyclable

Composition

Faible empreinte carbone

Empreinte carbone moyenne des baskets en cuir du groupe Eram : 7,77 kg de CO2 eq

Faible empreinte carbone

Empreinte carbone moyenne des baskets en cuir du groupe Eram : 7,77 kg de CO2 eq

Albert

Marie

René

Renée

Albert

Marie

René

Renée

Découvrir les modèles

Basket consignable

Achetez votre paire de 1927. Une consigne de 20€ sera appliquée.

Portez la.

Lors du retour de votre paire, vous disposerez de la consigne d’une valeur de 20€ (bon d’achat attribué à votre compte client et valable 1 an).

Votre paire est encore en bon état :

notre équipe lui donne un petit coup de neuf et elle est proposée à -50% dans notre corner Seconde Main.

Votre paire est trop usée pour être remise en état :

notre équipe la renvoie au fournisseur de semelles, votre paire sera entièrement broyée pour fabriquer de nouvelles semelles.

Basket consignable

À l’achat de votre paire, une consigne de 20€ sera appliquée.

Portez votre paire 1927.

Rapportez-la et bénéficier de votre bon d’achat de 20€ !

Votre paire est encore en bon état :

notre équipe lui donne un petit coup de neuf et elle est proposée à -50% dans notre corner Seconde Main.

Votre paire est trop usée pour être remise en état :

notre équipe la renvoie au fournisseur de semelles, votre paire sera entièrement broyée pour fabriquer de nouvelles semelles.

Pourquoi 1927 ?

C’est en 1927 qu’Albert-René Biotteau crée son entreprise Etablissements Biotteau-Guéry, fort de son héritage familial. L’entreprise porte le nom d’Albert-René et celui de son épouse, Marie-Josèphe Guéry. La marque Eram trouvera son nom en 1932, d’après une anagramme composée des premières lettres inversées de son prénom (René) et celui de sa femme (Marie).

Pourquoi 1927 ?

C’est en 1927 qu’Albert-René Biotteau crée son entreprise Etablissements Biotteau-Guéry, fort de son héritage familial. L’entreprise porte le nom d’Albert-René et celui de son épouse, Marie-Josèphe Guéry. La marque Eram trouvera son nom en 1932, d’après une anagramme composée des premières lettres inversées de son prénom (René) et celui de sa femme (Marie).