Notre savoir-faire

Notre savoire-faire

Montjean-sur-Loire : Un savoir-faire local

Montjean-sur-Loire : berceau de notre usine de production. Implanté au cœur du Maine-et-Loire, notre atelier de fabrication cultive un savoir-faire local depuis 1927. Aujourd’hui, la «Manufacture» dispose d’une maîtrise artisanale reconnue et conçoit tous types de chaussures.

Montjean-sur-Loire : un savoir-faire local

Berceau de notre usine de production, implanté au cœur du Maine-et-Loire, notre atelier de fabrication cultive un savoir-faire local depuis 1927. Aujourd’hui, la «Manufacture» dispose d’une maîtrise artisanale reconnue et conçoit tous types de chaussures.

Les 5 étapes de fabrication

1. Le prototypage

Les prototypes de notre collection Made in france sont conçus dans nos ateliers à Montjean-sur-Loire.
Éram s’engage à proposer des produits en cuir provenant d’une sélection rigoureuse.

1. Le prototypage

Les prototypes de notre collection Made in france sont conçus dans nos ateliers à Montjean-sur-Loire.
Éram s’engage à proposer des produits en cuir provenant d’une sélection rigoureuse.

2. La préparation du montage

La fabrication des tiges est externalisée. L’intégralité des prochaines étapes se réalisent quant-à elles au sein de notre atelier de fabrication, à Monjean-sur-Loire. Afin de préparer le montage et favoriser le confort de la chaussure, le contrefort est préalablement assoupli grâce à des poinçons chauffés.​

2. La préparation du montage

La fabrication des tiges est externalisée. L’intégralité des prochaines étapes se réalisent quant-à elles au sein de notre atelier de fabrication, à Monjean-sur-Loire. Afin de préparer le montage et favoriser le confort de la chaussure, le contrefort est préalablement assoupli grâce à des poinçons chauffés.​

3. Le montage

Une fois la chaussure moulée sur la forme, les côtés sont fixés sur la première de montage à l’aide de petites pointes appelées « semences » pour permettre un bon maintien de la tige. Le verrage permet d’aplanir la surface afin d’avoir une belle finition.

3. Le montage

Une fois la chaussure moulée sur la forme, les côtés sont fixés sur la première de montage à l’aide de petites pointes appelées « semences » pour permettre un bon maintien de la tige. Le verrage permet d’aplanir la surface afin d’avoir une belle finition.

4. La semelle & la première de propreté

L’affichage de la semelle se fait par encollage de façon manuelle. La presse permet de garantir son bon soudage. La première de propreté est ensuite encollée puis déposée soigneusement dans la chaussure.

4. La semelle & la première de propreté

L’affichage de la semelle se fait par encollage de façon manuelle. La presse permet de garantir son bon soudage. La première de propreté est ensuite encollée puis déposée soigneusement dans la chaussure.

5. Le bichonnage

Le contrôle qualité est réalisé manuellement afin d’obtenir des chaussures soignées.

5. Le bichonnage

Le contrôle qualité est réalisé manuellement afin d’obtenir des chaussures soignées.